Indonésie: Infos pratiques, itinéraire, coup de coeur et budget

Flag_of_Indonesia

Salamat Pagi!

Nous sommes partis en Indonésie durant 3 semaines de mi-juillet à début août 2010. C’était notre premier voyage en Asie et nous en gardons un magnifique souvenir. Nous avons saisi l’occasion car un de nos meilleurs amis a de la famille là-bas et nous pouvions ainsi mieux connaître la vie indonésienne, du moins une partie. L’Indonésie est le plus grand archipel du monde avec ses 17508 îles (seuls 6000 y sont habitées). Les habitants sont majoritairement musulmans.

Malheureusement, nous n’avons pas pu sillonner toute l’Indonésie et nous n’avons pas réalisé tout notre programme. Nous ne sommes pas allés sur l’île de Lombok comme prévu. Vu les longues distances et toutes les visites à faire sur une île, nous avons préféré prendre notre temps et profiter. Nous avons visité l’île de Java, de Bali et Gili Meno.

Voici notre itinéraire sur ces 3 semaines:

  • Itinéraire:

- 3 jours à Jakarta (dans la famille indonésienne de notre ami)

- 4 jours à Yogyakarta

- 3 jours entre le mont Bromo et le Kawa Idjen

- 3 jours à Lovina Beach (au nord de Bali)

- 4 jours à Gili Meno

- 7 jours à Bali (du côté de Ubud)

- 3 jours à Jakarta (chez la famille indonésienne) et retour à Paris

  • Nos coups de coeur: 

L’Indonésie est vraiment un pays très riche. Nous avons fait et vu des choses très diverses. Nous avons aussi bien fait de la plongée, que du trekking, de la visite des temples à la promenade en vélo à travers les rizières, des massages… Nous avons rencontré tellement de gens souriants, gentils, tranquilles. Ce voyage a été très riche! Alors lorsqu’il faut écrire nos coups de cœur, c’est beaucoup plus difficile. Ces coups de cœur sont aussi des moments à ne pas louper dans ce pays!

- Le plus beau temple pour nous est Borobudur à Java

- Voir le lever du soleil au Mont Bromo à Java

- La plus forte expérience humaine: le Kawa Djen à Java

- Faire un trek sur le Mont Batur à Bali

- Déambuler dans les rizières et admirer celles en terrasse à Bali

-  Plonger et prendre notre temps à Gili Meno, l’île la moins touristique et la plus petite

- Observer la vie marine que ce soit en plongée ou en snorkeling

- Faire plein de massage à Bali

La liste n’est pas exhaustive tellement ce pays a été riche pour nous. Il y a juste une chose que nous n’avons pas aimé: la conduite indonésienne, d’ailleurs ce n’est même plus de la conduite à ce niveau mais du pilotage!!!

 

Informations Pratiques:

- Langue: L’indonésien mais l’anglais est bien parlé dans les zones touristiques

- Décalage horaire: + 5h en Juillet/Août

- Climat: Nous sommes partis de mi-juillet à début août. C’est une bonne saison pour y aller. Les pluies se faisaient plus ressentir début août . Elles sont intenses et courtes et le soleil revient rapidement

- Monnaie: Les Roupies indonésiennes ou les Roupiah 1€= 15500 Rps environ

- Hébergement: Pas besoin de réserver où que vous soyez. Vous trouverez toujours! Cela vous permettra une fois sur place de négocier. Et en plus même si vous réservez, vous n’êtes pas sûrs d’avoir votre chambre!

- Laverie: Vous trouverez des laveries partout en Indonésie et vous pourrez laisser votre linge sale pour trois fois rien. Mais ne soyez pas étonnés si dans le lot vous perdez une affaire ou deux!

- Agences: Vous pourrez organiser votre voyage sur place au gré de vos envies et de vos rencontres. Pleins de boutiques font office d’agence et vous en trouverez partout!

 

Budget:

Malheureusement, sur ce point là nous serons moins précis étant donné que c’était un de nos premiers grands voyages. Nous n’avions pas alors pris l’habitude de tout noter.

Néanmoins, sachez que tout se marchande et les Indonésiens aiment cela. Cela fait vraiment parti de leur culture. N’hésitez pas à diviser les prix par 5 minimum. Et une chose est sûre: si vous arrivez à obtenir le prix désiré, c’est que le vendeur y gagne encore. Et vous verrez, les Indonésiens ont toujours le sourire!! Mais il est vrai que nous ne sommes pas habitués mais cela s’apprend. Il n’y a qu’un seul endroit où nous n’avons pu ou peu marchander: Gili Meno. Etant donné que tout est importé des grandes îles (Lombok, Bali voire Java) la vie coûte plus chère et les négociations se font moins.

La vie indonésienne est très peu chère pour nous Européens, alors profitez!!

 

Laisser un commentaire