Le lac Inle et le lac Sankar

Nous avions eu des avis différents sur cet endroit avant d’y arriver. Les avis allant de « passer votre chemin, c’est juste un lac » à « c’est vraiment un super endroit ». Pour nous c’est plutôt la 2ème option! On a tellement aimé qu’on y est resté 4 jours et que l’on a profité pour s’y reposer un peu trouvant le cadre propice à cela. Il y a plusieurs villes autour du lac. Nous sommes restés à Nyaungshwe qui est la plus pratique pour y trouver facilement un hôtel, des restaurants et y réserver les activités.

1/ Que faire au Lac Inle?

  • Excursion sur le Lac:

Combien ça coûte? c’est très variable et cela dépend du tour que vous souhaitez et du nombre de personne. Si comme nous vous venez de faire un trek, proposez à vos compagnons de trek de partager les frais! Si vous passez par une agence vous vous trouverez souvent magiquement qu’à 2 par pirogue… Pour le tour jusqu’au Lac Sankar à 6, cela nous a couté 14250 MMK (env. 11€70) par personne.

Faites bien attention à ce qui est compris dans le tour… Nous avons en effet croisé d’autres touristes déçus de leur tour qui au final n’était qu’un tour des différents « magasins artisanaux » (pour nous un peu attrape touristes).

De notre côté nous avions réservé directement notre tour à l’embarcadère ce qui évite des intermédiaires et donc des coûts supplémentaires.

Aussi on nous avait conseillé de prendre le tour qui descend jusqu’au Lac Sankar, qui se trouve relié au lac Inle par un chenal. Il serait plus authentique et avec un peu moins de touristes. Et en effet bonne surprise nous serons quasiment seuls la plupart du temps, et le peu de touristes que nous croisons sont francophones! La raison? Le guide du routard fait à peine mention de ce lac et la bible Lonely Planet ne daigne même pas lui dédier une ligne! tant mieux pour nous!!!

La journée commence tôt. A 6h nous sommes sur le quai pour le départ. On part dans la purée de pois! Un épais brouillard nous entoure… On est un peu déçu au début (et surtout gelé!! ah oui c’est un bon conseil de partir bien couvert!!) mais progressivement cela se lève et les couleurs qui apparaissent avec le lever du soleil sont juste géniaux!!! On voit quelques pêcheurs commencer leur journée dans la brume.

DSC_0178 DSC_0181

P1150659 DSC_0290

DSC_0305

On fait un premier arrêt dans un marché traditionnel et là c’est encore la bonne surprise, les habitants semblent surpris de nous voir, surtout lorsque que l’on s’installe pour prendre le petit déjeuner dans une échoppe. Ils ne parlent pas un mot d’anglais mais on rigole bien. Le marché est superbe, plein de couleurs et les habitants des différentes ethnies du coin viennent se ravitailler ici.

DSC_0255 DSC_0256 DSC_0260 DSC_0269

Le second arrêt se fait lui près d’une fabrique d’alcool de riz. Nous avons des explications sur la manière de fabriquer l’alcool de riz et une petite dégustation. Traditionnellement les habitants du Myanmar fabrique un alcool de riz à 20%, mais pour le vendre en ville aux touristes, les fabricants le distillent aussi à 40 et à 60%, et là… ça arrache!!

DSC_0309P1150654

DSC_0318

On s’arrête ensuite dans un village pour visiter une pagode au bord de l’eau. L’endroit est vraiment superbe, on se balade dans ce lieu hors du temps, encore une fois quasiment seuls, on se sent bien !

P1150672DSC_0325

On remonte ensuite vers le lac principal pour déjeuner, et le long du chemin on assiste à des scènes de vie quotidienne des habitants du lac. En effet le lac est habité par les hommes et femmes de la tribu Intha qui construisent leur maison sur l’eau!

P1150631 P1150637

DSC_0430

Après le déjeuner ça se corse un peu… le guide nous propose de s’arrêter dans des «fabriques artisanales»…(tissage de fibres de fleurs de lotus, fabrique de cigare et d’argent) qui se révèleront quasiment toutes inintéressantes… Les effets du tourisme de masse se font en effet déjà bien ressentir et c’est dommage, car au lieu de donner une explication intéressante de leur métier, c’est un peu bâclé et on finit rapidement au shop… pour nous c’est rédhibitoire, aucune envie d’acheter quoi que ce soit..

DSC_0393 DSC_0407 DSC_0409

On poursuit la visite par de la navigation entre les jardins flottants. C’est assez incroyable à voir, les habitants du lac ont constitué de magnifiques jardins sur l’eau pour y faire pousser des légumes.

P1150705

Enfin c’est l’heure de rentrer, avec le coucher du soleil c’est magnifique… Quelques pêcheurs font des acrobaties avec leur nasses sur leur pirogues… Mais on se demande si ils sont réellement pêcheurs, car l’un d’entres eux est venu nous réclamer de l’argent pour le prendre en photo…

DSC_0468 DSC_0500 P1150763 P1150764

En synthèse bonne journée, mais le bon plan est vraiment de descendre sur le Lac Sankar beaucoup moins fréquenté, encore assez authentique. Mais on se rend compte ici que les effets pervers du tourisme de masse font déjà oeuvre… au loin on voit un énorme immeuble en construction qui va défigurer le paysage, dommage!

  • Le vignoble :

Un propriétaire Birman et un œnologue français et hop un bel endroit avec une vue imprenable sur le Lac Inle. Nous avons loué des vélos pour aller jusque là…Bon a fini à pied parce qu’à la fin ça monte beaucoup… mais au bout de l’effort un bien bel endroit! On s’est installé en terrasse pour une bonne dégustation de vin. Au menu: 2 blancs, 1 rouge et 1 rosé. La visite de l’exploitation est malheureusement sans intérêt car réalisée à notre passage par un des serveurs qui n’avait pas l’air d’en savoir plus que nous et qui était incapable de répondre à la moindre question.

DSC_0542 DSC_0547

Prix : dégustation de 4 vins : 2000 MMK (env. 1€65)

  • Un petit massage :

Sur les conseils d’un Italien de notre hôtel nous nous rendons chez Thae Su. L’endroit ne paye pas de mine, on est directement dans la jardin de la famille qui a un petit salon de massage. On nous accueille avec un thé, et c’est parti pour 1h de massage traditionnel Inthar. Vraiment agréable… et pour 5$/5000 MMK (en. 4€) par personne on ne se prive pas!!! Il existe aussi en ville des spas, mais là c’est un autre standing et une autre gamme budgétaire :-D

  • Une balade en vélo :

Pour 1000 MMK (env. 0€80) on peut louer un vélo, ce qui reste le meilleur moyen de visiter les environs…

DSC_0570

Il y a quelques pagodes sympas dans les environs. Il y a aussi un monastère qui se situe à l’extérieur de la ville. Les petits moines sont vraiment mignons, nous avons pu jouer au ballon avec eux.

DSC_0563 DSC_0564 DSC_0565 DSC_0569

P1150771

2/ Où dormir?

C’est la seule fois de notre voyage au Myanmar où nous avions réservé un hôtel. En fait pour faire le trek plus léger, l’agence envoie votre sac directement à Inlé (voir notre article sur le trek de Kalaw au Lac Inle). Du coup il faut avoir une adresse. Nous avons donc réserver au «Little Inn» et c’était une bonne chose car c’est le seul endroit où nous avons vu pas mal de touristes en galère pour trouver un hébergement.

La chambre double était à 20600 MMK (env. 16€90) la nuit. Très bon endroit que nous vous conseillons. Les chambres sont bien et il y a un petit jardin. Lors de notre passage, ils étaient en train de faire d’autres chambres et de refaire le jardin. Les nouvelles chambres semblent plus grandes et mieux mais je pense que le prix sera plus haut!

3/ Où manger?

  • Le French touch :

Le propriétaire est français. Ici ce n’est pas donné, mais la qualité est vraiment au rendez vous, avec notamment quelques plats de cuisine fusion vraiment au top. Mais au delà de la cuisine qui a elle seule vaut déjà le déplacement c’est surtout la passion artistique du propriétaire pour la photo et la vidéo qu’il faut venir voir. En effet il expose dans l’arrière cour quelques photos qu’il a prise dans le pays, elles sont justes magnifiques! Egalement il passe tous les soirs vers 19H00 son long métrage d’environ 1h qui est une fiction réaliste de la vie des moines au Myanmar. C’est une mine d’information, cela nous a permis de comprendre pas mal de chose sur la vie de ces hommes.

  • Le Star Flower :

Resaurant Italien. Oui tout est possible au Myanmar et même de manger une bonne pizza! L’histoire de l’endroit est assez amusante. Il y a 20 ans, deux frères birmans ont demandé à une touriste Italienne de passage de leur apprendre à faire des pizzas! Elle accepte et leur envoi même du basilic à planter en rentrant chez elle. Les Deux frères ont aujourd’hui chacun leur restaurant, et il n’en sont pas peu fiers! Le gérant du propriétaire nous fait faire le tour de la cuisine pour nous montrer le four à pizza, vraiment sympa, et en plus les pizzas sont bonnes! Bref une bonne adresse!

Il y a bien sûr bien d’autres endroits où vous pourrez manger plus local, les restaurants ne manquent pas au Lac Inle!

P1150758

Laisser un commentaire