Phnom Penh, un air de France

Nous avons passé deux jours dans la capitale du Cambodge: Phnom Penh. Nous venions de la Thaïlande et nous avons eu tout de suite ce sentiment d’un pays plus pauvre qui n’a pas réussi encore à se développer. D’ordinaire les capitales sont plus développées que les autres villes du pays. Au Cambodge, c’est le contraire. Siem Reap, la ville qui se trouve à côté des temples d’Angkor, s’est modernisée. Tout est fait pour le touriste. Or à Phnom Penh, on trouve encore beaucoup de chemins de terre par exemple. Aussi, c’est la première fois que nous croisons peu de touristes dans une capitale. La plupart ne passe pas par Phnom Penh et vont directement à Siem Reap pour voir les temples d’Angkor! Néanmoins, il y a de belles choses à voir. Voici quelques visites que nous avons apprécié:

  • Le marché central:

financé par la France, nous avons pu notamment y boire un délicieux jus de canne!

P1080625

  • Le marché russe:

Vous trouverez de tout dans ce marché: souvenirs, bijoux, habits, poissons et viandes qui sèchent sur les étales à l’air libre, fruits, livres, etc..

P1080705

  • Le palais royal et les pagodes d’argent: 

L’entrée est de 13$ pour 2 (env. 9€). Nous en gardons un super souvenir. Lorsque nous les avions visité, il faisait super beau. Le soleil rendait le lieu magnifique, tout brillait, scintillait.

P1080651

  • Le musée national:

Il abrite de belles pièces notamment provenant des temples d’Angkor.

P1080743

  • Le monument de l’indépendance

P1080727

 

  • Wat Phnom:

Magnifique temple et pagode qui surplombe la ville, de tout en haut, nous avons une superbe vue sur la ville.

P1080762

Ancienne colonie française, notre pays a financé une partie ou la totalité de certains de ces sites touristiques. La culture française est encore bien présente au Cambodge et encore plus à Phnom Penh!  Ainsi dans les restaurants, nous avons pu trouver au menu: des quiches lorraines, des cordons bleus, des tartes au citron, des fondants au chocolat. Les Cambodgiens consomment aussi des baguettes. Il y a peu de plats avec des spécialités cambodgiennes. Vous aurez des plats asiatiques de manière générale. Enfin, vous entendrez peut être des chansons françaises comme nous. Et oui! Dans notre hôtel, nous avons pu écouter toute la journée la célèbre chanson de Nino Ferrer: « Z’avez pas vu Mirza? »! Au début, c’était plutôt sympa et rigolo mais après plus de deux heures…

Au final, cela vaut le coup de s’arrêter 2 jour à Phnom Penh, pour prendre le temps de s’acclimater au Cambodge. Au delà de ces lieux, il est agréable de se promener dans la ville à pied ou grâce au touk touk.

Laisser un commentaire