Quelques clés pour comprendre les Indonésiens

Voici un petit article sur les Indonésiens, leur culture, leur vie. Pourquoi? Pour mieux les comprendre et ainsi mieux vivre votre voyage.

  • « Jam Karet »

Lorsque vous visiterez l’Indonésie, vous remarquerez que nos caractères sont complètement différents des leurs! Ainsi, vous ne verrez jamais ou presque jamais un Indonésien s’énerver ou être stressé. Leur expression préférée et qu’il vous faudra adopter est « Jam Karet ». Difficile à traduire, mais ce serait quelque chose comme « pas de souci », « ça va aller ». Il n’y a jamais de problème en Indonésie! Il faut vraiment prendre son mal en patience et on apprend beaucoup sur soi. Ce sera surtout le cas lorsque par exemple vous étiez censés arriver à une certaine heure et que vous avez une, deux heures voire plus de retard. Ou alors lorsque vous êtes 15 dans une fourgonnette ne pouvant contenir que 9 personnes et que vous êtes serrés car les sièges sont faites pour des indonésiens (plus petits que les européens)! Et un autre exemple , lorsque vous payez pour avoir tel service et que vous n’avez pas tout ce que vous vouliez.

Mais au bout du compte vous arriverez toujours là où vous vouliez et vous ferez ce que vous vouliez!

  • La « Mandie »

Si vous allez dormir dans des familles indonésiennes ou si vous prenez des hébergements  « 1er prix », vous trouverez alors sans doute des « mandie ». Il s’agit d’une même pièce où se trouve « la douche » et les toilettes, qui a comme particularité un grand bac remplie d’eau froide et dans laquelle se trouve une sorte de casserole en plastique qui sert, pour se doucher et pour tirer la chasse d’eau. Mais dans les lieux touristiques, vous aurez une douche avec eau chaude et toilettes tels que nous les connaissons en France.

  • Les combats de coq

Les combats de coq font parties de la culture indonésienne. Nous avons rencontré à Gili Meno  un Indonésien travaillant pour l’hôtel, qui nous a expliqué les combats de coq. Ils sont interdits en Indonésie depuis       sauf lors de cérémonies. Tout se fait alors clandestinement. ils risquent de se faire prendre tout leur argent par la police corrompue. Ils peuvent parier jusqu’à 2 millions de Rp (env. 130€ )!!!.

  • Manger dans des Warungs

Ce sont des petits restau de « fortunes » dans lesquels nous mangeons pour pas cher du tout. Il y en a partout en Indonésie et sont installés sur les trottoirs ou au bord d’une route où il n’y a que des rizières à perte de vue.

P1040271

  • L’art de la négociation

La négociation fait parti de la vie des indonésiens. Cela peut durer longtemps, mais cela n’est pas un problème pour eux (voir Jam Karet :-D ). Les prix pratiqués vont parfois vous paraître raisonnable avec vos yeux occidentaux, mais si vous payez sans négocier vous vous apprétez à payer, 2, 3 voir 5 fois le prix ! Il ne faut donc pas hésiter à y aller franchement, si vous proposez un prix trop bas, vous aller entendre fuser des  « banqueroute, banqueroute! » et la rigolade commence! C’est une bonne occasion d’échanger avec les indonésiens. Pour vous attirer la sympathie des commerçants, apprenez les bases de l’indonésien. Il ne faut pas bien longtemps pour apprendre à compter et à donc à négocier… Et entre le mahal (trop cher) prononcé maaaaaaahhaaaaal et les banqueroute à profusion, cela fait parti de la vie à l’indonésienne!

 

Laisser un commentaire