Xi’an et l’Armée de soldats de terre cuite

Après Shanghai, direction Xi’an principalement pour visiter le musée de l’armée des soldats de terre cuite. Tout comme la muraille de Chine, c’est un site pour nous incontournable et nous ne le regrettons pas. C’est vraiment à voir. Nous sommes restés deux jours à Xi’an, mais finalement si nous n’avions pas notre billet d’avion pour Juzaighou, nous y serions rester un peu plus longtemps. Dans la ville même, il y a déjà plusieurs choses à faire et nous n’avons pas pu tout visiter. De même à l’extérieur de la ville, nous n’avons visité que l’armée des soldats de terre cuite, mais il y a d’autres sites historiques à voir et qui ont l’air intéressant.

A ne pas rater dans la ville de Xi’an:

  • La grande pagode de l’oie sauvage:

L’entrée au site est de 50 RMB (env. 6€50) par personne.
Pour monter dans la Pagode, il faudra repayer 30 RMB (env. 3€90) de plus par personne.

Le site est constitué de la pagode mais aussi d’un temple. Ce dernier est vraiment magnifique et mérite la visite. A l’entrée, il y a une petite tour de la cloche et une petite tour du tambour. Plusieurs pavillons constituent le temple. Des sculptures dans le bois ou dans la pierre mettent en scène des bouddhas. Ce site nous a beaucoup plu, il y a beaucoup de détail dans chaque bâtiment. La pagode en elle-même et belle. Elle possède 7 étages et est carrée et non ronde comme habituellement. Nous sommes monté à l’intérieur mais il y a peu d’intérêt si ce n’est la vue.

Autour du site, il y a une grande place piétonne avec restaurants, boutiques de souvenir et une grande fontaine où nous avons pu voir un spectacle de jeux d’eaux musicaux.

P1120162 P1120155

  • Les remparts de la ville:

L’entrée sur le site se fait par le rempart sud et est de 54 RMB (env. 7€) par personne.

Edifiés en 1370 sous la dynastie Ming, les murs hauts de 12m sont entourés d’une douve asséchée et forment un rectangle de 14 km de périmètre.

Lorsque nous rentrons sur les remparts, nous avons la chance d’assister à un spectacle de quelques minutes mettant en scène des guerriers.

Deux façons de faire le tour des remparts:

  1. à pied, comptez 4 heures.
  2. à vélo (nous avons opté pour cette solution). Ce fut bien sympa. On loue le vélo pour 2 heures pour 45 RMB (env. 5€ 90) par personne. Il faut laisser une caution de 200 RMB. Nous avons mis 1h30 pour faire le tour.

P1120240 P1120226 P1120252P1120207

  • Le quartier Musulman:

Rues piétonnes et bordées de marchands ambulants, de restaurants et de petits magasins. C’est un quartier très animé le soir et très sympa pour s’y restaurer.

  • La tour de la cloche et la tour du Tambour:

Comme nous l’évoquions dans l’article sur Pékin, dans chaque grande ville, il y avait une tour de la cloche et une tour du tambour qui étaient les horloges. Celles de Xi’an seraient les mieux conservées du pays. Malheureusement, nous n’avons pu les visiter car nous sommes arrivés après la fermeture. Il faut également les voir de nuit, car elles sont super bien illuminées.

DSC_6159

A ne pas rater aux alentours de Xi’an:

  • L’armée des soldats de terre cuite:

L’entrée est de 150 RMB (env. 19€50) par personne.

Le site se situe à l’extérieur de la ville. Nous avons décidé d’y aller par nos propres moyens. D’après le guide, les autres sites alentours ne sont pas terribles et vu leur prix d’entrée, nous décidons de nous contenter du plus grand site archéologique de tous les temps! L’aller et le retour se font facilement par le bus. Plusieurs y vont, le numéro 306 et 914. Depuis Xi’an, les bus se situent à côté de la gare. On fait la queue, les bus se remplissent et partent. On paye à l’intérieur du bus. Le site du musée de l’armée des soldats de terre cuite se situe au terminus du bus sur un petit parking, donc c’est très pratique. Le bus se trouvera à ce même endroit pour repartir vers Xi’an. Le trajet retour est plus long, car quelque soit le bus que vous prenez, s’il n’est pas rempli, on s’arrête régulièrement pour prendre des locaux.

Nous avons fait le choix de ne prendre ni d’audio-guide, ni de guide. Nous avons suivi notre livre qui nous conseillait de commencer par la fosse n°3 puis la 2 et enfin la première, de la plus petite à la plus grande. Mais nous vous conseillons plutôt de commencer par la 2 puis la 3 et finir par la 1.

Celle qui nous a le moins impressionné est la fosse n°2 car il y avait peu de choses à voir, et les quelques trouvailles sont cassées. Cependant, l’avantage ici, est qu’ils ont mis sous verre 5 soldats intacts qu’on peut bien voir: un archer agenouillé, un archer debout, un cavalier et sa monture, un officier de rang intermédiaire et un général.

DSC_6280 DSC_6293 DSC_6299 DSC_6302 DSC_6309

Dans la fosse n°3, la plus petite, nous pouvons voir des guerriers et des chevaux.

DSC_6229 DSC_6234 DSC_6236 DSC_6258

La fosse n°1 est bien sûr la plus impressionnante. On y voit des rangées de soldats bien en ordre. Chaque personnage est différent: les visages, les habits, les coiffures sont différents. Chacun d’entre eux avait aussi une épée (retrouvées intactes, non rouillées et tranchantes) mais le musée les a retiré. Cela devait être encore plus impressionnant avec les épées et les personnages peints en couleur. Et oui, chacun d’entre eux étaient peints mais à leur découverte et à l’air libre, les couleurs ont disparu en moins de 3h! Quel dommage! Et dire que cela faisait 2 siècles qu’elles étaient intactes. Mais c’est pour cela aujourd’hui que les fouilles ont cessé. Les archéologues estiment qu’ils n’ont découvert qu’une petite partie de ce site et qu’il faudrait encore des années pour tout fouiller et explorer! On essaye aujourd’hui de trouver des techniques pour garder les couleurs!
Enfin, dans ce hall, on peut voir des chevaux qui devaient tirer des chars. Ces derniers ont disparu mais nous pouvons les deviner. Nous avons même pu voir des empruntes de roues.

DSC_6330 DSC_6337  DSC_6351 DSC_6365 DSC_6367 DSC_6403DSC_6339

P1120318

A droite de l’entrée, se trouve un petit musée. Lors de notre passage, il y avait des salles réservées à des expositions temporaires mais n’ayant rien à voir avec L’armée de soldats de terre cuite! Sinon il y a une belle salle mettant en valeur ces soldats. Nous avons même vu sur certains d’entre eux, des petites parties de couleurs. Il y a également une reproduction de deux soldats peints entièrement comme devaient l’être ceux à l’origine, c’est éblouissant!

DSC_6460DSC_6458

Circuler dans Xi’an:

Xi’an est une ville fortifiée mais aujourd’hui qui s’est étendue au-delà des remparts. La gare est donc à l’extérieur.
Il existe deux solutions pour circuler dans Xi’an:

  1. le métro: il possède deux lignes, il n’est pas forcément pratique. Nous l’avons utilisé pour aller à notre auberge mais la station est assez loin de la gare. Heureusement pour nous, deux jeunes Chinoises très sympas nous ont montré le chemin. Le trajet coûte 2 RMB (env. 0€26).
  2. le bus: de nombreuses lignes desservent la ville. Il faut se renseigner auprès de la réception d’hôtel ou de la guesthouse pour connaitre le numéro du bus et où se trouve l’arrêt. Le trajet coûte 2 RMB (env. 0€26).

Hébergement:

Nous avons logé au Jano’s Backpackers. Nous avions réservé via booking. La guesthouse est très bien située (à l’intérieur des remparts) et est très agréable. Nous avions réservé pour une chambre avec salle de bain commune, mais pour le même prix, puisque l’hôtel n’était pas complet, le gérant nous a donné une belle chambre avec salle de bain. La particularité de la chambre était que nous avions un lit « kang », grand et haut lit traditionnel qui nous a rappelé le lit dans lequel nous avons dormi à la muraille de chine.

Nous avons payé 140 RMB (env. 18€50 ) par nuit.
adresse: No.69, East Shuncheng Road ,Inside the South Gate Beilin, Xi’an, 710001, Chine
南门里顺城东侧69号(比利时酒吧), 碑林区 (西安市, 710001)